Luis Chaves à Nantes 04 IV 2017

Luis Chaves à Nantes 04 IV 2017

« Poesía y ficción entre América y Europa: Encuentro literario con Luis Chaves » Le 4 avril 2017 à 17h Présentation du livre Parler peu de Luis Chaves Faculté des Langues et Cultures Étrangères Amphi. 410 Université de Nantes   Campus Tertre Participants : Luis Chaves Alexandra Ortiz Wallner, professeure de l’Université Humboldt de Berlin Jennifer Houdiard et Sergio Coto-Rivel, maîtres de conférence, Université de Nantes Interventions […]

 

parler peu

parler peu

Luis Chaves anthologie bilingue, traduction de l’espagnol (Costa-Rica) par Anna Thibert avec une illustration par Mariajosé Gavilán ISBN 979-10-93394-08-4, 30 p., 6 euros   LUIS CHAVES est né à San José, au Costa Rica, en 1969. Il est poète, romancier et chroniqueur. Son œuvre a été traduite dans plusieurs langues européennes, et lui a valu de multiples distinctions internationales, ainsi […]

 

Actualités

Actualités

FRANCE CULTURE – Mardi 22 Novembre à 23h La Maison de Julien Gaillard Fiction suivie de Poèmes de Julien Gaillard (Eté 15) Réalisation de Laure Egoroff Assistante à la réalisation : Clémence Gross Avec : Julien Gaillard, Ivan Cori et Rémi Fortin A REECOUTER ICI

 

ce qui s’est passé

ce qui s’est passé

Constantin Acosmei Traduction du roumain par Nicolas Cavaillès et l’auteur Coll. « sine die », ISBN 979-10-93394-07-7, 26 pages, 6 euros Qualifié de « grand silencieux » par la critique, Constantin Acosmei, né en 1972 à Tîrgu Neamţ, est l’auteur d’un seul livre, Jucăria mortului (Le Jouet du mort), réédité à trois reprises depuis sa première parution en 1995. Il […]

 

Été 15

Été 15

Julien Gaillard Texte intégral, avec deux illustrations par l’auteur ISBN 979-10-93394-06-0, 30 pages, 6 euros Julien Gaillard, né en 1978 près de Lyon, vit aujourd’hui à Paris ; il écrit et met en scène pour le théâtre. Il a publié au printemps 2015 La Maison, prose poétique, dans la revue Seine et Danube. Œuvre de la naissance à venir, […]

 

Comme pleurent les âmes seules

Comme pleurent les âmes seules

Ileana Mălăncioiu Anthologie bilingue, traduction du roumain par Nicolas Cavaillès Coll. « sine die », ISBN 979-10-93394-05-3, 26 pages, 6 euros Ileana Mălăncioiu est née en 1940 dans le village de Godeni, à l’ouest de Bucarest. Depuis ses tout premiers poèmes, elle creuse un même chemin solitaire vers la vérité, où l’obsession de la mort, l’angoisse et la charge volontaire […]

 

Le Mespris de la vie

Le Mespris de la vie

Jean-Baptiste Chassignet Anthologie, avec une illustration par Misheck Masamvu Coll. « rymes », ISBN 979-10-93394-04-6, 26 pages, 6 euros Le bisontin Jean-Baptiste Chassignet n’a pas vingt-cinq ans lorsqu’il publie sous le titre Le Mespris de la vie et consolation contre la mort (1594) quelques quatre cents sonnets, discours, oraisons et prières, recueil baroque et monomaniaque composé en quelques mois, œuvre […]

 

Cerises, petites histoires et chants d’amoureux

Cerises, petites histoires et chants d’amoureux

Sergio Atzeni édition trilingue, traduction du sarde et de l’italien par Lou Di Franco avec une illustration par Marco Melis ISBN 979-10-93394-03-9, 28 p., 6 € Écrivain, traducteur et journaliste, Sergio Atzeni est l’un des pères de la Nouvelle vague littéraire sarde. Ses romans racontent et réinventent l’histoire de la Sardaigne. Parmi bandits et papillons, il passa sur terre […]

 

Belles sont les rimes Les rimes te mentent

Belles sont les rimes Les rimes te mentent

Thomas Brasch édition bilingue, traduction de l’allemand par Bernard Banoun et Aurélie Maurin avec une illustration par Emine Sevgi Özdamar Coll. « syllabe », ISBN 979-10-93394-02-2, 28 p., 6 € Poète, dramaturge, prosateur, cinéaste, traducteur, Thomas Brasch peut être considéré comme l’héritier et successeur méconnu de Brecht. Né en 1945 dans le Yorkshire, il était le fils d’émigrés […]

 

Abu-l-ala al-Ma’arri

Abu-l-ala al-Ma’arri

Avétik Issahakian édition bilingue, traduction de l’arménien par Ani Kostanyan-Lécrivain avec une illustration par Martiros Saryan ISBN 979-10-93394-01-5, 48 p., 6 € Figure majeure du panthéon littéraire arménien, Avétik Issahakian (1875-1957) est âgé de 35 lorsqu’il compose Abu-l-ala al-M’arri, hommage fraternel au misanthrope syrien du XIe siècle. Intellectuel engagé pour la cause arménienne, Issahakian s’exile peu de temps après, […]